Tout sur l’alimentation du lapin

ALIMENTATION du lapin, douze lapins et lapereaux situés côtes-à-côtes

Comme tout animal de compagnie, le lapin a des besoins alimentaires spécifiques; c’est pourquoi, avant de craquer pour ces mignonnes petites boules de poils, il est important de bien connaître l’alimentation du lapin domestique. En effet, celle-ci diffère de celle des lapins d’élevage, notamment en ce qui concerne les granulés.

Létourno vous donne quelques conseils pour que votre lapin bénéficie d’une alimentation saine et adaptée à ses besoins; on vous indique également quels sont les aliments à éviter!

Lapin mangeant une gâterie sur le ventre de sa maîtresse

Nourriture pour lapins en granules ou moulée

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la moulée ne constitue pas la base de l’alimentation des lapins. En effet, il s’agit d’un complément au foin et aux légumes, qui eux devraient occuper la plus grande part de l’alimentation de votre lapin. La moulée doit représenter environ 5% de son alimentation seulement.

Optez pour des granulés de bonne qualité car le cas échéant, celles-ci pourraient entraîner des problèmes rénaux, dentaires ou même l’obésité. Ainsi, la teneur en fibres d’une bonne moulée devrait se situer minimalement à 18 %, tandis que le pourcentage de protéines ne devrait pas excéder 16 %. En ce qui concerne les matières grasses, une bonne moulée devrait en contenir très peu (maximum de 2,5%); même chose pour le calcium (1%).

Pour limiter les risques d’embonpoint, votre lapin ne devrait pas manger plus de 25 g de moulée / kg lorsqu’il a atteint sa taille adulte, tandis qu’un jeune lapin peut en manger autant qu’il veut, jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge adulte, soit entre 4 et 8 mois selon les espèces.

À éviter : Les mélanges de moulée, graines, des céréales, noix, maïs concassé et fruits séchés, qui sont déconseillées.

Le foin : 80% de l’alimentation du lapin

Le lapin savourant son foin constituant 80% de son alimentation

Aliment préféré des lapins, le foin est à la base de l’alimentation de ces petits animaux de compagnie car c’est ce qui se rapproche le plus de son régime à l’état naturel. Mais attention : on parle de foin frais, pas de paille!

Règle générale, le foin devrait être vert, avoir une odeur fraîche et être sans poussière; il représentera alors un véritable délice pour votre lapin! La quantité? À volonté! Placez-le dans une mangeoire et non directement au fond de la cage, pour éviter qu’il ne soit souillé.

Les légumes frais: 15% de l’alimentation du lapin

Les légumes occupent également une place importante dans l’alimentation des lapins…mais pas tous les légumes! Privilégiez les légumes à feuilles et les fanes. Vous pouvez aussi donner des carottes à votre lapin, mais à l’occasion et en petite quantité, puisqu’elles contiennent beaucoup de sucre. Variez quotidiennement les différents légumes que vous lui offrez! (3 à 4 variétés par jour idéalement)

De plus, n’épluchez pas vos légumes et n’oubliez pas de bien les laver avant de les offrir à votre petite bête!

Légumes à donner en grande quantité :

Herbes fraîches (basilic, coriandre, estragon, origan, romarin, marjolaine etc..)

Feuilles et laitues : Roquette, laitue frisée, romaine, laitue printanière, mâche, fanes de carottes, fanes de radis, feuilles de navet, feuilles de brocoli. Feuilles de fraisier et framboisier.

Autres légumes à donner :
Carotte, épinard, fenouil, panais, pois mange-tout, rutabaga, poivron, blette, aneth, menthe, persil, céleri, brocoli, bok choy, trèfles.

Le garçon et sa mère nourrissent leur lapin d'une carotte, un légume important pour cet animal

Les suppléments pour lapins

Contrairement à d’autres animaux de compagnie comme les cochons d’Inde, les lapins n’ont pas besoin de suppléments de vitamines C et D, si leur alimentation est équilibrée. De plus, évitez de leur donner des blocs à ronger, car ils pourraient avaler trop de minéraux et souffrir de calculs urinaires.

Si votre lapin mange bien, il ne devrait normalement pas avoir besoin de suppléments, à moins d’un avis contraire du vétérinaire!

Les gâteries…et les fruits

Le lapin méritant une récompense reçoit une gâterie de la part de son maître

Certes, les fruits sont bons pour la santé et sont remplis de vitamines; votre lapin peut donc en manger, mais en petite quantité, tout comme les gâteries. Un fruit s’agit davantage d’une gourmandise pour un lapin.

Fruits à privilégier : Pommes, pêches, poires, abricots, fraises, framboises, mûres, mangues, ananas, cantaloup, clémentines, melon d’eau, raisins et prunes.

Attention d’enlever les pépins!

Ne pas donner plus d’une à 2 cuillères à table quotidiennement de fruits pour un lapin d’environ 2 à 3 kilos.

L’eau en abondance

Il est inutile de préciser que votre petite boule de poils a besoin d’eau fraîche tous les jours, et en abondance. En effet, un lapin peut consommer entre 100 et 350 ml d’eau quotidiennement; il doit donc toujours avoir assez d’eau. Privilégiez les bouteilles distributrices d’eau plutôt qu’un bol, car celui-ci pourrait être rapidement souillé.

Le petit lapin blanc sur le foin essaye d'atteindre son grand bol d'eau fraîche

 

Les caecotrophes

Les caecotrophes font partie intégrante de l’alimentation du lapin; il s’agit de matières fécales qui, à la différence des « vraies » crottes qui sont rondes et dures, sont reconnaissables par leur forte odeur et leur consistance molle.

Il est peu fréquent de voir des caecotrophes dans la cage de votre lapin puisqu’il les ingère aussitôt; elles sont riches en éléments nutritifs et en vitamines, grâce aux bactéries du caecum.

Les aliments à éviter

Certains aliments doivent être évités; alors que certains d’entre eux sont tout simplement trop sucrés ou difficiles à digérer, d’autres sont carrément toxiques et peuvent le rendre gravement malade. Évitez les aliments avec une trop grande teneur en amidon et ceux pauvres en fibres.

Aliments toxiques

  • Pomme de terre
  • Oignon
  • Navet (par contre les feuilles de navet sont excellentes pour lui)
  • Champignon
  • Avocat

Aliments à éviter

  • Pain
  • Chocolat
  • Légumineuses
  • Bonbons
  • Maïs
  • Banane
  • Ail
  • Patate douce

Enfin, si votre lapin se balade en liberté, assurez-vous que vos plantes soient hors de sa portée. En effet, la plupart de nos plantes décoratives sont toxiques pour les lapins, ou encore elles provoquent des gaz. Comme les lapins sont incapables de les éliminer par les flatulences, ces gaz se retrouvent dans le sang et peuvent provoquer une entérotoxémie.

Le besoin de ronger

Les lapins adorent ronger! Non seulement cela est essentiel pour sa dentition, mais ils adorent enlever l’écorce autour des branches. En lui proposant des brindilles ou du branchage (exempt de produits chimiques) d’arbres fruitiers, par exemple le poirier ou le pommier, vous ferez un lapin heureux!

Des questions?

Pour en savoir plus sur l’alimentation du lapin, par exemple les granulés, le foin et les fruits et légumes, demandez conseil aux spécialistes de chez Létourno! De plus, vous trouverez en boutique tout ce dont vous aurez besoin pour votre petite boule de poils, de la nourriture pour lapin en passant par les jouets et la litière!

Le lapin sur la table prêt à manger sa nourriture de qualité

 

Demandez conseil aux experts de chez Létourno

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

X